Histoires de transmissions
Histoires de transmissions
Actualités
Actualités
Contact

Le Colysée

4, place Charles Hernu
69 100 Villeurbanne

+33 (0) 4 72 91 89 91

contact@orfite.com

LinkedIn

T2S

Le contexte

La société T2S (Thiollier Sécurité Signalisation) a été créée en 1975 et est dirigée depuis par Pierre Bonnevialle. En 1985, il la rachète à l’industriel Thiollier, puis la fait remarquablement prospérer à un rythme de croissance de 12 % par an. En 1993 et bien qu’il n’y soit pas enclin, des raisons personnelles le conduisent à envisager de vendre ses parts, et il se met en quête d’un actionnaire de référence. Venant alors à faire la connaissance d’Orfite, il accepte le partenariat que ce dernier lui propose.

quote-gauche

Orfite, c’est le capital risque paisible à visage humain.

quote-droite

La solution Orfite

Orfite prend la majorité du capital de T2S en 1993. Intéressé par la réussite de cette entreprise, Orfite a auparavant étudié son marché afin de connaître parfaitement son environnement économique.

A partir du moment où Orfite devient actionnaire de référence, une collaboration étroite s’engage avec Pierre Bonnevialle, qui apprécie d’emblée ce qu’il appelle un « capital risque à visage humain ».

quote-gauche

A partir du moment où Orfite est devenu majoritaire, j’ai eu à cœur de ne pas décevoir mon actionnaire de référence. J’ai travaillé deux fois plus ! 

quote-droite

L’expérience Orfite

Grâce à Orfite, Pierre Bonnevialle rompt avec la solitude du dirigeant et se voit soutenu dans ses décisions stratégiques. La présence d’Orfite contribue aussi à la structuration de l’entreprise. Sous son impulsion, le PDG de T2S recrute un directeur général et renforce l’encadrement de l’entreprise.

Deux ans avant l’échéance prévue, la dette senior est remboursée. Pierre Bonnevialle désire alors racheter les parts détenues par Orfite, qui respecte son souhait et ainsi la continuité de l’entreprise et son management.

quote-gauche

Orfite n’est pas là pour étriller la boutique, mais pour développer les outils et le capital humain.

quote-droite

Transmission réussie

Alors que Pierre Bonnevialle pensait quitter T2S deux ou trois ans après son acquisition par Orfite, la collaboration avec l’actionnaire de référence a duré des années. Le modèle Orfite est si convaincant que le PDG de T2S le réplique en 2004, en devenant actionnaire majoritaire d’un petit concurrent, Chatard, dont il maintient l’équipe managériale.

Par ailleurs, confiant dans l’expertise et la rentabilité d’Orfite, Pierre Bonnevialle est devenu investisseur dès 1994.

Recevoir notre newsletter