Histoires de transmissions
Histoires de transmissions
Actualités
Actualités
Contact

Le Colysée

4, place Charles Hernu
69 100 Villeurbanne

+33 (0) 4 72 91 89 91

contact@orfite.com

LinkedIn

Investir à l’international

Investir à l’international

Investir à l’international : un challenge multiculturel

La 46è opération d’Orfite a conduit ses équipes au-delà de nos frontières, à la rencontre d’une PME suisse fondée il y a une trentaine d’années par des dirigeants venus d’Europe de l’Est. L’opération a représenté un challenge que nous expliquent Antoine Braud et Laurent Talbot, associés d’Orfite.

En quoi cette première opération à l’international est-elle un challenge pour Orfite ?

Antoine Braud : Lorsque nous envisageons d’organiser la transmission d’une entreprise en devenant son actionnaire de référence, nous commençons par nouer des liens de confiance avec son dirigeant. Cette confiance ne se décrète pas, elle s’établit sur la base d’échanges et de rencontres successives permettant d’appréhender le mieux possible l’état d’esprit et les attentes des dirigeants, mais également le marché et le métier de l’entreprise.

Dans le cas de cette 46è opération de transmission, la première hors de nos frontières (à l’exception d’opérations de croissances externes de nos entreprises), il nous a fallu dépasser nos préjugés et nous adapter tout en conservant l’ADN des opérations jusqu’alors réalisées par Orfite.

Nous avons rencontré le fondateur et actuel dirigeant opérationnel qui ne parlait pas français, tout comme son actionnaire principal qui était lui-même d’origine croate. Au-delà des enjeux inhérents à toute opération de transmission, nous étions ici face à deux défis nouveaux et complémentaires : la barrière de la langue et la différence culturelle.

Comment avez-vous abordé cette question de la multiculturalité ?

Laurent Talbot : La nouveauté et l’inconnu demandent à tout à chacun de s’adapter mais cette nécessaire adaptation est facilitée par le partage de valeurs communes : la bienveillance, le pragmatisme, le respect. Dans le cas présent, ceci a été d’autant plus important que les échanges avec le dirigeant fondateur ne se faisaient pas dans nos langues natales réciproques, avec par conséquent une fluidité inférieure. La communication non verbale a joué ici un rôle important.

A.B.: Nous avons également dû prendre en considération l’impact de cette multiculturalité dans les négociations, en ce sens qu’il nous a fallu apprendre à adopter d’autres perspectives, à entrer dans une logique différente de la nôtre.

L.T. : Le patron a apprécié le fait que nous nous intéressions de très près à son entreprise, son organisation, son marché, ses clients, ses salariés et ce sans être obnubilés par les seules performances financières de la société, si remarquables soient-elles !

A.B : Au fil des rencontres, qui ont été particulièrement nombreuses, nous avons vraiment appris à nous connaître, à nouer une relation que je qualifierais de privilégiée. Rencontre après rencontre, nous avions le même enthousiasme à nous retrouver, jusqu’à même partager des dîners avec des membres de la famille des dirigeants, ce qui nous a semblé pouvoir être considéré comme une marque de confiance supplémentaire.

Quels sont les éléments concrets qui ont pesé dans votre décision d’investir dans cette entreprise ?

A.B. : Orfite attache une importance toute particulière à la qualité des dirigeants avec lesquels elle s’associe et sur ce point-là, nos différentes rencontres nous ont permis d’accorder notre totale confiance « a priori ». Bien entendu, une transaction ne se résume pas seulement à des relations humaines, aussi chaleureuses et respectueuses soient-elles. Le métier de cette PME qui est facile à comprendre, la solidité de ses performances financières historiques, l’agilité de son organisation et la souplesse de son business model, ainsi que la qualité de ses perspectives de développement à moyen-long terme ont constitué des facteurs de décision essentiels. Le réinvestissement des dirigeants à nos côtés, et l’appétence des banques locales pour réaliser cette opération, nous ont confortés dans nos analyses.

L.T. : L’attachement viscéral du fondateur à la société éponyme ainsi que la passion qui l’anime pour poursuivre le développement qu’il a initié depuis près de 30 ans ont été des critères également déterminants de cette opération humainement très enrichissante.

Recevoir notre newsletter

En cochant la case ci-contre, je déclare avoir pris connaissance de la Politique de protection des données à caractère personnel et la politique des cookies d’Orfite, être majeur et souhaiter recevoir la Newsletter d’Orfite.

Vous avez choisi de communiquer spontanément à Orfite les données à caractère personnel vous concernant sur ce formulaire de contact. Les données à caractère personnel que vous avez renseignées sont utilisées pour les besoins de l’envoi de la Newsletter à laquelle vous avez choisi de vous inscrire.

Vous disposez, à tout moment, d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement des données personnelles vous concernant ainsi que du droit de limiter le traitement auquel vos données sont destinées. Vous disposez également du droit de vous opposer au traitement auquel elles sont destinées et du droit de vous opposer à ce que les données personnelles vous concernant soient utilisées à des fins de prospection, ainsi que du droit à leur portabilité en vue de leur transmission à un tiers.

Pour en savoir plus sur la « Politique de protection des données à caractère personnel et la politique des cookies » d’Orfite, sur le périmètre de vos droits et les modalités d’exercice de ceux-ci, cliquez ici.